Tétris : le jeu culte fête ses 30 ans !

Popularisé par Nintendo, ce jeu a été créé par le Russe Alekseï Pajitnov le 6 juin 1984…

Trente ans après sa sortie, il conserve la ligne. Peut-être parce qu’elle n’en finit pas de disparaître et de se renouveler au bas de l’écran. Le 6 juin, «Tetris» fête son trentième anniversaire en invitant ses fans à célébrer sur les réseaux sociaux toute création en rapport avec le jeu de puzzle.

Tétris

Né de l’imagination du Russe Alekseï Pajitnov, c’est un jeu vidéo devenu culte, comme «Pacman» ou «Space Invaders»: depuis 14 ans sur téléphone portable, il a été téléchargé plus de 425 millions de fois. «Tetris obéit à un principe simple et accessible, qui résiste au temps. De plus la marque a été très bien gérée avec une compagnie fondée pour fonder droits dans la monde», explique William Audureau, journaliste spécialisé dans l’histoire du jeu vidéo et auteur de Pong et la mondialisation (Editions Pix’n’love).


Tetris: 30 ans de folie et de détournements

Des débuts chaotiques, puis vint Nintendo

Pourtant les débuts de «Tetris» ont été chaotiques, Alekseï Pajitnov n’ayant aucune idée à l’époque de comment publier son jeu. De multiples copies du jeu circulent sous le manteau et le public occidental découvre le jeu essentiellement grâce au constructeur japonais Nintendo, à partir de 1989.  « »Tetris » a été porté par le succès de sa Gameboy et vice-versa, note William Audureau. Bien avant le smartphone, bien avant « Angry Birds », il proposait une première expérience de jeu vidéo portable qui est pensée pour tout le monde.» Nintendo le commercialise avec un rappel à ses origines soviétiques: silhouette du Kremlin et chanson du folklore Korobeïniki. Un thème musical lancinant et obsédant désormais indissociable du jeu.

Un effet de nostalgie

Les tétrominos de formes différentes chutent de plus en plus vite, on les fait pivoter, c’est une mécanique imparable et indémodable. «Aujourd’hui, toute une génération de gens ont grandi avec ce type de loisirs, explique explique Jim Gaudin, chef de projet chez l’éditeur de jeux de société Asmodée, qui a adapté «Tetris». Il existe aussi une nostalgie à l’égard de ce jeu. A l’époque un passe-temps, il est devenu iconique. » Aujourd’hui, il se décline en mugs, bac à glaçons, en jouet et même en jeu de société.« « Tetris Link » C’est un jeu dont la mécanique nous paraissait intéressante, explique Jim Gaudin, chef projet Asmodée, car il parle à gens qui aiment les jeux abstraits à plusieurs, mais aussi aux joueurs de jeu vidéo, pas si éloigné du jeu de société». D’ailleurs, pour « Tetris », Alekseï Pajitnov s’était inspiré des pentominos, un jeu de puzzle sur papier, auquel il s’adonnait enfant. Il s’agissait d’imbriquer des formes géométriques.

Invité au plus grand show du jeu vidéo

Le jeu vient aussi aider le public à s’approprier des technologies nouvelles. Dans une interview au Guardian, le programmeur se souvient: «Au début, je n’ai pas gagné beaucoup d’argent, mais j’étais content parce que ma priorité était de voir les gens apprécier mon jeu. (…) « Tetris a eu un rôle important en lever les inhibitions du grand public face aux ordinateurs, des objets qui faisaient peur aux non-professionnels habitués au stylo et au papier.» Signe que les joueurs lui conservent une place au panthéon des game designers, il sera invité le 10 juin prochain, à l’E3, plus grand salon du jeu vidéo, à Los Angeles.

Source : 20minutes.fr

 

← Kiabi lance une application inédite avec les Google Glass Darty lance un bouton d'accès au SAV sur les objets connectés →

Les commentaires sont fermés