Buzz

Fortnite, PUBG : Le”battle royale” qui rend fou les gamers !

JEUX VIDÉO – Depuis plus d’un an, le milieu vidéoludique a vu débarquer deux ovnis : PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG) et Fortnite. Deux titres largement inspirés du film “Battle Royale” et d’une idée : vous devez être le dernier survivant. Un concept qui fait aujourd’hui des centaines de millions d’adeptes et brasse des millions de dollars.

 

Il n’en restera qu’un. Voilà un concept qui fait actuellement fureur dans le milieu du jeu vidéo grâce à deux titres qui drainent des millions et des millions de joueurs. PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG) d’un côté, Fortnite : Battle Royale de l’autre. Le premier a ouvert la voie il y a un peu plus d’un an, bouleversant tout sur son passage avec une idée toute simple : 100 joueurs sur une île et il ne doit en rester qu’un. Dans ce jeu de tir en ligne où tout est permis, tout le monde s’élimine tandis que la carte se réduit au fur et à mesure. Un principe inspiré du film Battle Royale de Kinji Fukasaku (2000) et qui a donné son nom à ce nouveau style de jeu.

A l’origine de l’histoire de PUBG, il y a Brendan Greene, connu initialement sous le pseudo PlayerUnknown. Dans son coin, il met au point une évolution (mod) pour le jeu de simulation de combat ARMA2 qu’il baptise DayZ : Battle Royale et dans laquelle il faut être le dernier survivant. Il se fait repérer et embaucher par Bluehole en 2015 pour pousser un peu plus loin le concept. Ainsi naîtra, dès 2016, le développement de PUBG qui débute en fanfare sur Steam, la plateforme de téléchargement de jeux sur PC au printemps 2017.

Succès surprise malgré des problèmes graphiques et des bugs, plus d’un million de joueurs se connectent en même temps pour batailler, séduits aussi par des teasers misant sur un certaine humour. Le jeu se paie même le luxe d’une présentation lors de la conférence de Microsoft à l’E3 2017, le plus prestigieux salon du jeu vidéo. Le jeu n’est toujours pas sorti officiellement autrement qu’en beta ou accès anticipé qu’il cumule des dizaines de millions de joueurs avant de franchir un nouveau cap avec la sortie sur Xbox One mi-décembre dernier.

De son côté, Fortnite était à l’origine un jeu de tir plutôt classique qui peinait à se démarquer de la concurrence. Constatant le succès de PUBG, le studio Epic Games, son créateur, s’en inspire largement pour le transformer en lançant, en septembre dernier, une extension gratuite intitulée Fortnite : Battle Royale. Comme PUBG, il s’en va en ligne séduire les jeux avec son mode multijoueur, notamment les plus jeunes attirés par la gratuité quand le premier coûte 29,90 € sur Steam. Un opportunisme salvateur pour Epic Games.

Du sérieux ou de la poilade au choix

La force de Fortnite : Battle Royale et PUBG, la tension permanente. L’un comme l’autre parachutent leur joueur sur une carte de jeu dont le décor (une ville abandonnée, un hangar, la campagne, des ruines, etc.) sert de terrain de jeu et où tous les coups (et outils) sont permis pour procéder à une hécatombe en bonne et due forme. Il est aussi de bon aloi de pister les caisses abritant des munitions et des armes, de trouver les bonnes planques ou de se mettre en embuscade tel un sniper pour éliminer la concurrence. Les joueurs sont séduits par la personnalisation possible des deux jeux qui ressemblent finalement à un grand défouloir dans lequel il faut mêler précision et vista. Le choix vers l’un ou l’autre se décide finalement entre simulation immersive (PUBG) ou grosse poilade plutôt fun (Fortnite).

Dans PUBG comme Fornite, vous pouvez être le meilleur tireur du lot, un mauvais positionnement, une mauvaise rencontre sur l’île, un choix que vous pensiez sécurisée et un autre joueur peut avoir raison de vous en un dixième de secondes. Une montée d’adrénaline qui fait leur succès et séduit petits comme plus grands. Car il n’est jamais certain que la meilleure tactique soit d’attendre dans un placard que vos adversaire s’entre-tuent en espérant être le dernier car vous serez peut-être aussi hors zone et éliminé…

Drake et Kim Dotcom fans de Fornite

Graphiquement, Fortnite a opté pour un design plus “cartoon”, qui rappelle un autre jeu à succès Overwatch, tandis que PUBG qui se rapproche davantage du style visuel réaliste d’un Call of Duty ou un Battlefield. Autre trouvaille pour se démarquer et compenser la faiblesse de son aire de jeu (une seule carte), un mode construction façon Minecraft. A l’origine, Fortnite se voulait être un jeu en ligne multijoueur mêlant stratégie, construction, tir, jeu de rôle et défense de territoire face à des zombies. Un cocktail de tout ce qui marche dans le jeu vidéo sans être sûr que cela prenne. Parfois, le trop est l’ennemi du mieux et Epic a su recadrer avec succès.

Evinçant progressivement PUBGFortnite a réussi son pari et affichait début avril près de 150 millions de joueurs dans le monde, sur consoles, PC et iOS. Un jeu gratuit qui a néanmoins enregistré quelque 126 millions de dollars (environ 104 millions d’euros) de chiffres d’affaires en février grâce aux achats intégrés (danses à ajouter pour son personnage, tenue, armes, etc.) qui peuvent faire rapidement grimper la facture. Le jeu fait aussi le bonheur des plateformes de streaming où les joueurs se pressent pour en regarder d’autres jouer. Fortnite compte même des adeptes parmi les stars. Le chanteur Drake a pulvérisé le record de téléspectateurs simultanés sur Twitch venus le voir jouer. L’actrice Roseanne Barr ou encore Kim Dotcom, l’ancien patron de Megaupload, ne cachent pas leur affection pour ce Battle Royale désopilant où chaque victoire est ponctuée d’une danse du personnage vainqueur. Danse que l’on voit reprise jusque dans les cours de récré.

Le concept Battle Royale est devenu un véritable phénomène vidéoludique pour les joueurs de tous âges avec des parties rapides, où les concurrents semblent prendre le jeu avec autant de sérieux que d’humour. Bluehole et Epic Games l’ont bien compris et envahissent tous les supports possibles. PUBG est ainsi aussi disponible en version mobile (iOS et Android), mais pas encore sur PS4. Fortnite : Battle Royale va s’étendre à toutes les consoles (pas encore la Nintendo Switch cependant) avant d’atterrir prochainement sur iOS. Mais ils ne sont pas les seuls. Les adeptes d’eSport ont vu le potentiel d’un tel mode et il se murmure que les stars du jeu de tir devraient rapidement s’en emparer. Riot, derrière League of Legends, a déjà annoncé un mode Battle Royale pour son jeu emblématique aux compétitions internationales d’envergure et Ubisoft pourrait en faire de même avec The DivisionCall of Duty pourrait offrir à la Switch une version du jeu mais dans le seul mode éliminatoire tandis que Dice, le studio du grand rival Battlefield, plancherait sur une évolution de son jeu de guerre qui permet déjà de jouer à 64 joueurs en ligne.

PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS – Un jeu Bluehole disponible sur Xbox One, PC, iOS et Android

FORNITE : BATTLE ROYALE – Un jeu Epic Games disponible sur Xbox One, PS 4 et PC, prochainement sur iOS

 


Lire la suite...
Top 4 des «mugshots» devenus populaires sur les réseaux sociaux

Avec les réseaux sociaux, des criminels obtiennent une attention démesurée (et déplacée, avouons-le!) parce qu’ils sont drôlement attirants. Leurs photos d’arrestation, ou «mugshot» en anglais, deviennent virales sur le web lorsqu’elles sont rendues publiques. Le phénomène est de plus en plus fréquent.


Lire la suite...
Une station de ski virtuelle Gare de Lyon grâce à la réalité augmentée !

Pendant une semaine, la Gare de Lyon à Paris était #ThePlaceToSki grâce au Club Med !


Lire la suite...
Découvrez le clip le plus vu sur Youtube en 2015 !

Le clip le plus regardé sur Youtube en 2015 est l’oeuvre d’une artiste qui nous vient d’Outre- Manche. Cette chanteuse rendue célèbre grâce à la chanson du dernier James Bond affole les compteurs. 


Lire la suite...
Canicule : nos conseils pour éviter la surchauffe de votre smartphone

Le soleil s’est installé pour quelques jours, pour une période de canicule où la température avoisinera les 40 degrés.Pour les individus, les conseils sont simples : il faut penser à s’hydrater régulièrement, rester à l’ombre et éviter les activités physiques. Mais pour les smartphones, mieux vaut également prendre quelques sages précautions afin d’éviter la surchauffe…


Lire la suite...
Le premier restaurant Star Wars vient d’ouvrir

Magnifiquement décoré et respectant totalement l’univers de la saga intergalactique la plus adulé au Monde, ce restaurant/fast-food vous proposera donc des menus en fonction de vos envies et surtout du côté de la force que vous appréciez le plus.


Lire la suite...
L’algorithme Pigeon (référencement local) a été lancé en France

L’algorithme Pigeon, qui sert à afficher les résultats locaux (géolocalisés) de type ‘restaurant Paris’ ou ‘hôtel Marseille’ sur le moteur Google, vient d’être déployé de façon mondiale après avoir envahi l’espace anglophone depuis 6 mois…


Lire la suite...
Apple présente iOS 9, son futur système d’exploitation mobile

Un assistant Siri plus contextuel, un fil d’info personnalisé, la gestion du multitâche… Disponible gratuitement à l’automne, la nouvelle mouture d’iOS apporte toute une série de nouveautés fonctionnelles.


Lire la suite...