Les portes du Convention Center de Los Angeles se sont refermées. Le bilan? Sony a marqué des points en adoptant une approche pro-gamers avec la PS4 (399 euros), Microsoft a peiné à expliquer sa stratégie et à justifier un prix 100 euros plus élevé pendant que Nintendo a inquiété avec une Wii U qui ne semble pas intéresser les éditeurs. Côté jeux, la next gen’ propose un pas en avant graphique appréciable mais pas révolutionnaire, pour des titres qui promettent toutefois des expériences plus riches, dans des mondes ouverts et parfois persistants. Voici les 20 titres qui nous ont marqués, avec leur bande-annonce en lien.réalisé par nos envoyés spéciaux, Joël Métreau et Philippe Berry.e3-2013-3bbf-diaporama

20. «Ryse: Son of Rome» (Crytek, XB1, novembre 2013)

Vis ma vie de légionnaire. D’un point de vue technique, le titre des papas de «Crysis» est une claque. Malheureusement, le gameplay semble un peu trop simpliste pour rendre cette exclusivité Xbox One complètement incontournable.

19. «Bayonetta 2» (Platinum Games, Wii U, 2014)

Les fans de l’action capillotractée du premier épisode en pleurent encore: cette suite sera une exclusivité Wii U. Selon les développeurs, c’était ça ou pas de de jeu. Au milieu de titres 100% Nintendo («Mario Kart 8», «Super Mario 3D World» et «Donkey Kong Country»), «Bayonetta 2» montre que le pouls de la console japonaise bat encore.

18. «The Crew» (Ivory Tower/Ubisoft, PS4, XB1 et PC, début 2014)

Attachez vos ceintures. Pour les consoles next gen, Ubisoft propose un jeu de conduite basé sur la coopération et entièrement en ligne. «The Crew» roule dans les traces de pneus d’un «Need for Speed» avec de multiples missions à remplir dans plusieurs régions des Etats-Unis. Le tout dans un monde persistant, où ne l’on sera jamais seul.

17. «Infamous: Second Son» (Sucker Punch, PS4, début 2014)

Titre d’action mineur à ses débuts, «Infamous» veut s’imposer comme un blockbuster de la Playstation 4. Avec un nouveau héros et de nouveaux pouvoirs, la pyrotechnie n’a jamais été aussi impressionnante.

16. «Kingdom Hearts 3» (Square Enix, PS4 et XB1, sans date)

Le deuxième épisode date déjà de 2005. C’est dire si «Kingdom Hearts 3» est attendu. Ce jeu de rôle et d’action marque la huitième collaboration entre Square Enix et Disney. Hormis le trailer, peu d’informations ont filtré sur ce titre. Mais on y devrait voir l’apparition de nouvelles franchises Disney.

15. «Quantum Break» (Remedy Entertainment, XB1, 2014)

Créateur de «Max Payne» et d’«Alan Wake», le studio finlandais Remedy Entertainment concocte un titre qui donne envie. Dans «Quantum Break», on incarne Jack Joyce, rescapé d’une expérience scientifique ratée, qui a tué son frère et eu des répercussions sur le déroulé du temps. Ce thriller fantastique promet d’être original.

14. «The Order 1886» (Ready at Dawn / Sony, PS4, sans date)

Un titre mystérieux, pour une atmosphère intrigante. Juste dévoilé par une cinématique crépusculaire, «The Order 1886» s’inscrit dans un Londres steampunk, à l’ère victorienne. Une diligence fonce dans la brume et se fait attaquer par des créatures d’un autre monde. Ses occupants répliquent avec des… pistolets lasers.

13. «The Elder Scrolls Online» (ZeniMax, PS4, XB1, PC et Mac, printemps 2014)

S’il y a un MMORPG capable de fédérer une communauté de joueurs avec son univers, c’est bien «Elder Scrolls». Bethesda a retenu les leçons du relatif flop d’Electronic Arts avec «Star Wars: The Old Republic», et «The Elder Scrolls Online» sera aussi disponible sur consoles. Payant ou free-to-play? L’éditeur n’a pas voulu lâcher le morceau à l’E3.

12. «Dark Souls II» (From Software, PS3, XB360 et PC, mars 2014)

Ne pas mourir, ne pas mourir, ne pas mourir. En essayant la suite du bijou noir de From Software sur le salon, avec des spectateurs regardant par-dessus son épaule, la pression est encore plus grande qu’à la maison. Les créateurs promettaient une difficulté toujours aussi relevée. Ils n’ont pas menti.

11. «Watch Dogs» (Ubisoft, PS3, PS4, XB360, XB1 et PC, 22 novembre)

Sensation de l’an dernier, le jeu d’Ubisoft a dévoilé un gameplay à mi-chemin entre «GTA» et «Hitman», version hacker. Le scandale de la surveillance de la NSA tombe à point pour la campagne marketing.

10. «Project Spark» (Team Dakota, XB1, sans date)

A la fois un défi à la créativité et un titre propice à rassembler une communauté. Sans doute inspiré par le «Little Big Planet» de Sony, Microsoft lance «Project Spark», où l’on pourra créer ses propres mini-jeux grâce à des outils d’édition. C’est frais et mignon, l’interface semble plutôt limpide. On a hâte de se plonger dans ce bac à sable.

9. «Thief» (Eidos, PS4, XB1 et PC, 2014)

La mission presque impossible. «Thief: The Dark Project» reste l’un des plus grands jeux de la fin des années 90. Mais Square a réussi, grâce à ses studios internationaux, à relancer avec succès «Tomb Raider» et «Deus Ex». Avec une ambiance furtive qui rappelle «Dishonored», l’éditeur pourrait bien réaliser la passe de trois.

8. «Mirror’s Edge 2» (Dice, PS4, XB1 et PC, sans date)

La bonne surprise de l’E3. Après cinq ans d’attente, Dice et EA offrent enfin une suite –ou plutôt une préquelle– aux aventures de Faith. Toujours en vue subjective et toujours aussi dynamique, «ME2» séduit avec son ambiance graphique singulière, à la fois épurée et colorée.

7. «Below» (Capybara Games, Xbox One, sans date)

Un autre ovni créatif venu d’un développeur indépendant. On retrouve la même équipe créative que sur «Superbrothers: Sword & Sworcer», ainsi que la musique hypnotique de Jim Guthrie. Si la Xbox One n’autorisera pas, à la différence de la PS4, le self-publishing, Microsoft a mis en avant cette pépite

6. «The Witness» (Number None, PS4, PC et iOS, fin 2013)

Jonathan Blow veut remettre ça. Acclamé pour «Braid» en 2008, le roi de l’indie a pris son temps. Un tiers jeu d’aventure, un tiers puzzle game, un tiers construction de monde, «The Witness» est 100% original.

5. «Metal Gear Solid V: Phantom Pain» (Konami, PS3, PS4, XB360 et XB1, sans date)

C’est le retour de Snake, avec l’acteur Kiefer Sutherland qui lui prêtera cette fois sa voix. Révélé par un sublime trailer, «Metal Gear Solid V: The Phantom Pain» se déroule dans un monde ouvert, avec météo dynamique, cycle jour-nuit… Hideo Kojima nous prépare sans doute l’épisode le plus abouti de la célèbre série d’infiltration.

4. «Titanfall» (Respawn Entertainment, XB1 et PC, 2014)

Des boites de métal d’une taille impressionnante. C’est dans «Titanfall», le premier First Person Shooter du nouveau studio Respawn Entertainment, fondé par des anciens de «Call of Duty». Axé sur le multijoueur, ce shooter promet des batailles futuristes grandioses et vertigineuses, à bord de ces Titans qui portent bien leur nom. Heureusement qu’ils ont aussi des talons d’Achille.

3. «Tom Clancy’s The Division» (Massive, PS4 et XB1, 2014)

Ubisoft frappe encore. «The Division», qui mélange action et jeu de rôles, permet d’incarner une unité d’agents tactiques autonome dans la métropole de New York, ravagée par une pandémie. Ce jeu de tir à la troisième personne, conçu par Massive, étonne par la qualité de ses qualités de ses graphismes.

2. «The Witcher 3» (CD Projekt RED, PS4, XB1 et PC, 2014)

Plus grand, plus beau, plus sombre. «The Witcher3: Wild Hunt», dernière création du studio polonais CD Projekt RED, s’avère exquis. Un jeu de rôles mature dans un monde ouvert, où le sorceleur Geralt de Riv part à la chasse aux monstres dans un univers heroic fantasy où le bien et le mal se confondent.

1.«Destiny» (Bungie Software, PS3, PS4, XB360, XB1 et PC, 2014)

La première vidéo de gameplay dévoilée à l’E3 en a mis plein les yeux. Bungie, à l’origine de la saga «Halo», invente un univers ambitieux de science-fiction, dont la richesse graphique laisse bouche bée. Le FPS «Destiny» s’appuie aussi sur une expérience multijoueur et en ligne, avec course au butin et customisation poussée des armes. «Halo 5», simplement teasé par Microsoft, va avoir de la concurrence.

Source : www.20minutes.fr

Les portes du Convention Center de Los Angeles se sont refermées. Le bilan? Sony a marqué des points en adoptant une approche pro-gamers avec la PS4 (399 euros), Microsoft a peiné à expliquer sa stratégie et à justifier un prix 100 euros plus élevé pendant que Nintendo a inquiété avec une Wii U qui ne semble pas intéresser les éditeurs. Côté jeux, la next gen’ propose un pas en avant graphique appréciable mais pas révolutionnaire, pour des titres qui promettent toutefois des expériences plus riches, dans des mondes ouverts et parfois persistants. Voici les 20 titres qui nous ont marqués, avec leur bande-annonce en lien.réalisé par nos envoyés spéciaux, Joël Métreau et Philippe Berry.e3-2013-3bbf-diaporama

20. «Ryse: Son of Rome» (Crytek, XB1, novembre 2013)

Vis ma vie de légionnaire. D’un point de vue technique, le titre des papas de «Crysis» est une claque. Malheureusement, le gameplay semble un peu trop simpliste pour rendre cette exclusivité Xbox One complètement incontournable.

19. «Bayonetta 2» (Platinum Games, Wii U, 2014)

Les fans de l’action capillotractée du premier épisode en pleurent encore: cette suite sera une exclusivité Wii U. Selon les développeurs, c’était ça ou pas de de jeu. Au milieu de titres 100% Nintendo («Mario Kart 8», «Super Mario 3D World» et «Donkey Kong Country»), «Bayonetta 2» montre que le pouls de la console japonaise bat encore.

18. «The Crew» (Ivory Tower/Ubisoft, PS4, XB1 et PC, début 2014)

Attachez vos ceintures. Pour les consoles next gen, Ubisoft propose un jeu de conduite basé sur la coopération et entièrement en ligne. «The Crew» roule dans les traces de pneus d’un «Need for Speed» avec de multiples missions à remplir dans plusieurs régions des Etats-Unis. Le tout dans un monde persistant, où ne l’on sera jamais seul.

17. «Infamous: Second Son» (Sucker Punch, PS4, début 2014)

Titre d’action mineur à ses débuts, «Infamous» veut s’imposer comme un blockbuster de la Playstation 4. Avec un nouveau héros et de nouveaux pouvoirs, la pyrotechnie n’a jamais été aussi impressionnante.

16. «Kingdom Hearts 3» (Square Enix, PS4 et XB1, sans date)

Le deuxième épisode date déjà de 2005. C’est dire si «Kingdom Hearts 3» est attendu. Ce jeu de rôle et d’action marque la huitième collaboration entre Square Enix et Disney. Hormis le trailer, peu d’informations ont filtré sur ce titre. Mais on y devrait voir l’apparition de nouvelles franchises Disney.

15. «Quantum Break» (Remedy Entertainment, XB1, 2014)

Créateur de «Max Payne» et d’«Alan Wake», le studio finlandais Remedy Entertainment concocte un titre qui donne envie. Dans «Quantum Break», on incarne Jack Joyce, rescapé d’une expérience scientifique ratée, qui a tué son frère et eu des répercussions sur le déroulé du temps. Ce thriller fantastique promet d’être original.

14. «The Order 1886» (Ready at Dawn / Sony, PS4, sans date)

Un titre mystérieux, pour une atmosphère intrigante. Juste dévoilé par une cinématique crépusculaire, «The Order 1886» s’inscrit dans un Londres steampunk, à l’ère victorienne. Une diligence fonce dans la brume et se fait attaquer par des créatures d’un autre monde. Ses occupants répliquent avec des… pistolets lasers.

13. «The Elder Scrolls Online» (ZeniMax, PS4, XB1, PC et Mac, printemps 2014)

S’il y a un MMORPG capable de fédérer une communauté de joueurs avec son univers, c’est bien «Elder Scrolls». Bethesda a retenu les leçons du relatif flop d’Electronic Arts avec «Star Wars: The Old Republic», et «The Elder Scrolls Online» sera aussi disponible sur consoles. Payant ou free-to-play? L’éditeur n’a pas voulu lâcher le morceau à l’E3.

12. «Dark Souls II» (From Software, PS3, XB360 et PC, mars 2014)

Ne pas mourir, ne pas mourir, ne pas mourir. En essayant la suite du bijou noir de From Software sur le salon, avec des spectateurs regardant par-dessus son épaule, la pression est encore plus grande qu’à la maison. Les créateurs promettaient une difficulté toujours aussi relevée. Ils n’ont pas menti.

11. «Watch Dogs» (Ubisoft, PS3, PS4, XB360, XB1 et PC, 22 novembre)

Sensation de l’an dernier, le jeu d’Ubisoft a dévoilé un gameplay à mi-chemin entre «GTA» et «Hitman», version hacker. Le scandale de la surveillance de la NSA tombe à point pour la campagne marketing.

10. «Project Spark» (Team Dakota, XB1, sans date)

A la fois un défi à la créativité et un titre propice à rassembler une communauté. Sans doute inspiré par le «Little Big Planet» de Sony, Microsoft lance «Project Spark», où l’on pourra créer ses propres mini-jeux grâce à des outils d’édition. C’est frais et mignon, l’interface semble plutôt limpide. On a hâte de se plonger dans ce bac à sable.

9. «Thief» (Eidos, PS4, XB1 et PC, 2014)

La mission presque impossible. «Thief: The Dark Project» reste l’un des plus grands jeux de la fin des années 90. Mais Square a réussi, grâce à ses studios internationaux, à relancer avec succès «Tomb Raider» et «Deus Ex». Avec une ambiance furtive qui rappelle «Dishonored», l’éditeur pourrait bien réaliser la passe de trois.

8. «Mirror’s Edge 2» (Dice, PS4, XB1 et PC, sans date)

La bonne surprise de l’E3. Après cinq ans d’attente, Dice et EA offrent enfin une suite –ou plutôt une préquelle– aux aventures de Faith. Toujours en vue subjective et toujours aussi dynamique, «ME2» séduit avec son ambiance graphique singulière, à la fois épurée et colorée.

7. «Below» (Capybara Games, Xbox One, sans date)

Un autre ovni créatif venu d’un développeur indépendant. On retrouve la même équipe créative que sur «Superbrothers: Sword & Sworcer», ainsi que la musique hypnotique de Jim Guthrie. Si la Xbox One n’autorisera pas, à la différence de la PS4, le self-publishing, Microsoft a mis en avant cette pépite

6. «The Witness» (Number None, PS4, PC et iOS, fin 2013)

Jonathan Blow veut remettre ça. Acclamé pour «Braid» en 2008, le roi de l’indie a pris son temps. Un tiers jeu d’aventure, un tiers puzzle game, un tiers construction de monde, «The Witness» est 100% original.

5. «Metal Gear Solid V: Phantom Pain» (Konami, PS3, PS4, XB360 et XB1, sans date)

C’est le retour de Snake, avec l’acteur Kiefer Sutherland qui lui prêtera cette fois sa voix. Révélé par un sublime trailer, «Metal Gear Solid V: The Phantom Pain» se déroule dans un monde ouvert, avec météo dynamique, cycle jour-nuit… Hideo Kojima nous prépare sans doute l’épisode le plus abouti de la célèbre série d’infiltration.

4. «Titanfall» (Respawn Entertainment, XB1 et PC, 2014)

Des boites de métal d’une taille impressionnante. C’est dans «Titanfall», le premier First Person Shooter du nouveau studio Respawn Entertainment, fondé par des anciens de «Call of Duty». Axé sur le multijoueur, ce shooter promet des batailles futuristes grandioses et vertigineuses, à bord de ces Titans qui portent bien leur nom. Heureusement qu’ils ont aussi des talons d’Achille.

3. «Tom Clancy’s The Division» (Massive, PS4 et XB1, 2014)

Ubisoft frappe encore. «The Division», qui mélange action et jeu de rôles, permet d’incarner une unité d’agents tactiques autonome dans la métropole de New York, ravagée par une pandémie. Ce jeu de tir à la troisième personne, conçu par Massive, étonne par la qualité de ses qualités de ses graphismes.

2. «The Witcher 3» (CD Projekt RED, PS4, XB1 et PC, 2014)

Plus grand, plus beau, plus sombre. «The Witcher3: Wild Hunt», dernière création du studio polonais CD Projekt RED, s’avère exquis. Un jeu de rôles mature dans un monde ouvert, où le sorceleur Geralt de Riv part à la chasse aux monstres dans un univers heroic fantasy où le bien et le mal se confondent.

1.«Destiny» (Bungie Software, PS3, PS4, XB360, XB1 et PC, 2014)

La première vidéo de gameplay dévoilée à l’E3 en a mis plein les yeux. Bungie, à l’origine de la saga «Halo», invente un univers ambitieux de science-fiction, dont la richesse graphique laisse bouche bée. Le FPS «Destiny» s’appuie aussi sur une expérience multijoueur et en ligne, avec course au butin et customisation poussée des armes. «Halo 5», simplement teasé par Microsoft, va avoir de la concurrence.

Source : www.20minutes.fr

Les 20 jeux qui ont fait l’E3 2013

Les 20 jeux qui ont fait l’E3 2013

Les portes du Convention Center de Los Angeles se sont refermées. Le bilan? Sony a marqué des points en adoptant une approche pro-gamers avec la PS4 (399 euros), Microsoft a peiné à expliquer sa stratégie et à justifier un prix 100 euros plus élevé pendant que Nintendo a inquiété avec une Wii U qui ne semble pas intéresser les éditeurs. Côté jeux, la next gen’ propose un pas en avant graphique appréciable mais pas révolutionnaire, pour des titres qui promettent toutefois des expériences plus riches, dans des mondes ouverts et parfois persistants. Voici les 20 titres qui nous ont marqués, avec leur bande-annonce en lien.réalisé par nos envoyés spéciaux, Joël Métreau et Philippe Berry.e3-2013-3bbf-diaporama

20. «Ryse: Son of Rome» (Crytek, XB1, novembre 2013)

Vis ma vie de légionnaire. D’un point de vue technique, le titre des papas de «Crysis» est une claque. Malheureusement, le gameplay semble un peu trop simpliste pour rendre cette exclusivité Xbox One complètement incontournable.

19. «Bayonetta 2» (Platinum Games, Wii U, 2014)

Les fans de l’action capillotractée du premier épisode en pleurent encore: cette suite sera une exclusivité Wii U. Selon les développeurs, c’était ça ou pas de de jeu. Au milieu de titres 100% Nintendo («Mario Kart 8», «Super Mario 3D World» et «Donkey Kong Country»), «Bayonetta 2» montre que le pouls de la console japonaise bat encore.

18. «The Crew» (Ivory Tower/Ubisoft, PS4, XB1 et PC, début 2014)

Attachez vos ceintures. Pour les consoles next gen, Ubisoft propose un jeu de conduite basé sur la coopération et entièrement en ligne. «The Crew» roule dans les traces de pneus d’un «Need for Speed» avec de multiples missions à remplir dans plusieurs régions des Etats-Unis. Le tout dans un monde persistant, où ne l’on sera jamais seul.

17. «Infamous: Second Son» (Sucker Punch, PS4, début 2014)

Titre d’action mineur à ses débuts, «Infamous» veut s’imposer comme un blockbuster de la Playstation 4. Avec un nouveau héros et de nouveaux pouvoirs, la pyrotechnie n’a jamais été aussi impressionnante.

16. «Kingdom Hearts 3» (Square Enix, PS4 et XB1, sans date)

Le deuxième épisode date déjà de 2005. C’est dire si «Kingdom Hearts 3» est attendu. Ce jeu de rôle et d’action marque la huitième collaboration entre Square Enix et Disney. Hormis le trailer, peu d’informations ont filtré sur ce titre. Mais on y devrait voir l’apparition de nouvelles franchises Disney.

15. «Quantum Break» (Remedy Entertainment, XB1, 2014)

Créateur de «Max Payne» et d’«Alan Wake», le studio finlandais Remedy Entertainment concocte un titre qui donne envie. Dans «Quantum Break», on incarne Jack Joyce, rescapé d’une expérience scientifique ratée, qui a tué son frère et eu des répercussions sur le déroulé du temps. Ce thriller fantastique promet d’être original.

14. «The Order 1886» (Ready at Dawn / Sony, PS4, sans date)

Un titre mystérieux, pour une atmosphère intrigante. Juste dévoilé par une cinématique crépusculaire, «The Order 1886» s’inscrit dans un Londres steampunk, à l’ère victorienne. Une diligence fonce dans la brume et se fait attaquer par des créatures d’un autre monde. Ses occupants répliquent avec des… pistolets lasers.

13. «The Elder Scrolls Online» (ZeniMax, PS4, XB1, PC et Mac, printemps 2014)

S’il y a un MMORPG capable de fédérer une communauté de joueurs avec son univers, c’est bien «Elder Scrolls». Bethesda a retenu les leçons du relatif flop d’Electronic Arts avec «Star Wars: The Old Republic», et «The Elder Scrolls Online» sera aussi disponible sur consoles. Payant ou free-to-play? L’éditeur n’a pas voulu lâcher le morceau à l’E3.

12. «Dark Souls II» (From Software, PS3, XB360 et PC, mars 2014)

Ne pas mourir, ne pas mourir, ne pas mourir. En essayant la suite du bijou noir de From Software sur le salon, avec des spectateurs regardant par-dessus son épaule, la pression est encore plus grande qu’à la maison. Les créateurs promettaient une difficulté toujours aussi relevée. Ils n’ont pas menti.

11. «Watch Dogs» (Ubisoft, PS3, PS4, XB360, XB1 et PC, 22 novembre)

Sensation de l’an dernier, le jeu d’Ubisoft a dévoilé un gameplay à mi-chemin entre «GTA» et «Hitman», version hacker. Le scandale de la surveillance de la NSA tombe à point pour la campagne marketing.

10. «Project Spark» (Team Dakota, XB1, sans date)

A la fois un défi à la créativité et un titre propice à rassembler une communauté. Sans doute inspiré par le «Little Big Planet» de Sony, Microsoft lance «Project Spark», où l’on pourra créer ses propres mini-jeux grâce à des outils d’édition. C’est frais et mignon, l’interface semble plutôt limpide. On a hâte de se plonger dans ce bac à sable.

9. «Thief» (Eidos, PS4, XB1 et PC, 2014)

La mission presque impossible. «Thief: The Dark Project» reste l’un des plus grands jeux de la fin des années 90. Mais Square a réussi, grâce à ses studios internationaux, à relancer avec succès «Tomb Raider» et «Deus Ex». Avec une ambiance furtive qui rappelle «Dishonored», l’éditeur pourrait bien réaliser la passe de trois.

8. «Mirror’s Edge 2» (Dice, PS4, XB1 et PC, sans date)

La bonne surprise de l’E3. Après cinq ans d’attente, Dice et EA offrent enfin une suite –ou plutôt une préquelle– aux aventures de Faith. Toujours en vue subjective et toujours aussi dynamique, «ME2» séduit avec son ambiance graphique singulière, à la fois épurée et colorée.

7. «Below» (Capybara Games, Xbox One, sans date)

Un autre ovni créatif venu d’un développeur indépendant. On retrouve la même équipe créative que sur «Superbrothers: Sword & Sworcer», ainsi que la musique hypnotique de Jim Guthrie. Si la Xbox One n’autorisera pas, à la différence de la PS4, le self-publishing, Microsoft a mis en avant cette pépite

6. «The Witness» (Number None, PS4, PC et iOS, fin 2013)

Jonathan Blow veut remettre ça. Acclamé pour «Braid» en 2008, le roi de l’indie a pris son temps. Un tiers jeu d’aventure, un tiers puzzle game, un tiers construction de monde, «The Witness» est 100% original.

5. «Metal Gear Solid V: Phantom Pain» (Konami, PS3, PS4, XB360 et XB1, sans date)

C’est le retour de Snake, avec l’acteur Kiefer Sutherland qui lui prêtera cette fois sa voix. Révélé par un sublime trailer, «Metal Gear Solid V: The Phantom Pain» se déroule dans un monde ouvert, avec météo dynamique, cycle jour-nuit… Hideo Kojima nous prépare sans doute l’épisode le plus abouti de la célèbre série d’infiltration.

4. «Titanfall» (Respawn Entertainment, XB1 et PC, 2014)

Des boites de métal d’une taille impressionnante. C’est dans «Titanfall», le premier First Person Shooter du nouveau studio Respawn Entertainment, fondé par des anciens de «Call of Duty». Axé sur le multijoueur, ce shooter promet des batailles futuristes grandioses et vertigineuses, à bord de ces Titans qui portent bien leur nom. Heureusement qu’ils ont aussi des talons d’Achille.

3. «Tom Clancy’s The Division» (Massive, PS4 et XB1, 2014)

Ubisoft frappe encore. «The Division», qui mélange action et jeu de rôles, permet d’incarner une unité d’agents tactiques autonome dans la métropole de New York, ravagée par une pandémie. Ce jeu de tir à la troisième personne, conçu par Massive, étonne par la qualité de ses qualités de ses graphismes.

2. «The Witcher 3» (CD Projekt RED, PS4, XB1 et PC, 2014)

Plus grand, plus beau, plus sombre. «The Witcher3: Wild Hunt», dernière création du studio polonais CD Projekt RED, s’avère exquis. Un jeu de rôles mature dans un monde ouvert, où le sorceleur Geralt de Riv part à la chasse aux monstres dans un univers heroic fantasy où le bien et le mal se confondent.

1.«Destiny» (Bungie Software, PS3, PS4, XB360, XB1 et PC, 2014)

La première vidéo de gameplay dévoilée à l’E3 en a mis plein les yeux. Bungie, à l’origine de la saga «Halo», invente un univers ambitieux de science-fiction, dont la richesse graphique laisse bouche bée. Le FPS «Destiny» s’appuie aussi sur une expérience multijoueur et en ligne, avec course au butin et customisation poussée des armes. «Halo 5», simplement teasé par Microsoft, va avoir de la concurrence.

Source : www.20minutes.fr

About the author

Comments are closed